• tarascon

  • vue aerienne pont
  • vue basse altitude par ballon helium
  • flotte vehicule
  • plan d'eau ville
  • UFPA

    Union Française des Photographes Aérostiers

  • Fly Pixel
    Diesen (57)
  • Baloon Photo
    Nantes (44)
  • Zenith Photo
    Rognonas (13)
  • airshoot
    Strasbourg (67)
  • Image en ciel
    La Ciotat (13)
  • Altivue
    Marseille (13)
  • Renaud Wailliez
    Anzin (59)
  • Stéphane Compoint
    Paris (75)
  • Altivolus
    Rouen (76)
  • Pixciel
    Villeparisis (77)
  • UTI
    Levallois-Perret (92)

Imprimer

Mot du président

Écrit par webmaster. Posted in UFPA

Bienvenue sur le site de l'Union Française des photographes Aérostiers.

 L'Union Française des Photographes Aérostiers (UFPA) est née en février 2005 de la volonté de quelques photographes aérostiers indépendants soucieux du bon développement de leur profession.

Depuis sa création, l'UFPA s'engage à promouvoir l'activité de photographie aérienne et multiplie les contacts avec les interlocuteurs extérieurs pour faire connaître et reconnaître la profession de photographe aérostier.

En relation avec les élus et les services de l'état depuis sa création, l'UFPA souhaite continuer le dialogue afin d'harmoniser et d'obtenir une réglementation nationale adaptée à la profession. Un résultat positif a déjà été obtenu auprès de la Direction de l'Aviation Civile, mais nos interlocuteurs sont nombreux et l'activité méconnue.

L'UFPA s'engage au développement et à la professionnalisation de l'activité par une information régulière de ses membres. L'UFPA souhaite également proposer à ses membres des offres tarifaires négociées avec des partenaires extérieurs. Depuis 2005, l'UFPA a déjà obtenu des partenaires une offre d'assurance adaptée à notre profession ainsi qu'un accord national pour l'approvisionnement en hélium à tarif préférentiel auprès de Air Liquide.

 Une veille concurrentielle sur les tarifs est en-cours et des nouveaux accords pour les membres sont à l'étude.

Chaque photographe aérostier qui adhère à l'UFPA s'engage dans une démarche de professionnalisation de l'activité, du respect et du développement de l'esprit confraternel au sein de l'union.

Le nombre toujours croissant des membres de l'UFPA depuis sa création démontre tout l'intérêt et le sérieux de l'union. Depuis l'assemblée générale de Janvier 2007, l'UFPA a renouvelé par élection les membres du bureau. Ce nouveau bureau intègre en plus de 2 membres créateurs de l'UFPA des nouveaux venus dans la profession. Le développement continuel de l'union nous permets un peu plus chaque jour d'avoir une reconnaissance supplémentaire auprès de nos interlocuteurs extérieurs.

Président U.F.P.A : Marc PRZYBYL

Imprimer

La Technique du Ballon Captif

Écrit par webmaster. Posted in UFPA

La photographie aérienne par ballon captif hélium est apparue de manière professionnelle au début des années 2000. La technique du ballon captif est une pratique bien plus ancienne puisqu'elle est utilisée dès l'exposition universelle de 1878 pour emmener des personnes en altitude. Puis pendant la première guerre mondiale l'armée l'utilise pour la surveillance des champs de bataille, mais la vulnérabilité du système vis a vis de l'aviation aura raison de cette méthode. Il faudra donc attendre les progrès de l’électronique et de la miniaturisation pour voir apparaître il y quelques années les premiers systèmes de prises de vues aériennes pilotés du sol.

Tout d'abord quelques définitions : on appelle ballon captif les ballons gonflés à l'air chaud ou à gaz (appelé aussi charlière) reliés au sol par un câble. Parmi les ballons à air chaud on trouve les montgolfière et les ballons solaires, mais en ce qui concerne la pratique actuelle la quasi totalité des ballons sont gonflé à l’hélium. La densité de l’hélium permet de soulever 1Kg pour environ 1M3 d’hélium. Les propriétés de ce gaz inerte et ininflammable assure une meilleure sécurité des vols contrairement à l'hydrogène utilisé dans les années 30, plus performant en terme de force ascensionnelle, mais qui a le très gros inconvénient d’être extrêmement inflammable.

Ainsi on trouve actuellement des systèmes photo utilisant des ballon hélium à partir de 3-4 M3 d'hélium. Qu'il soit sphérique, gélule ou forme zeppelin le ballon captif retenu par un ou deux filins emmène dans les airs une nacelle photo capable d’être dirigée du sol en rotation, et en inclinaison, afin d'orienter l'appareil de prises de vues dans toutes les directions. La visée est généralement assurée par un système de transmission vidéo permettant à l'aérostier-photographe d'ajuster son cadrage et de déclencher à distance la prise de vue.

Enfin le déplacement par traction du ballon au sol et l'utilisation d'un treuil pour ajuster l'altitude permettent au photographe de placer son appareil photo à l'endroit précis souhaité pour faire sa photo. De façon générale le photographe aérostier peut utiliser son système du sol jusqu'à 150m d'altitude, ce qui convient dans 99% des besoins de prises de vues aériennes. Toutefois, si besoin est, il peut demander une dérogation exceptionnelle pour monter son ballon au delà de cette limite.

technique ballon capti

Les Avantages de ce système sont nombreux :

- la souplesse d'emploi, dans l'absolu pratiquement aucun lieu n'est interdit de survol avec ce système
- l’absence totale de nuisance : aucun moteur, aucun bruit, aucune énergie nécessaire, c'est une technique alternative qui s'inscrit dans une démarche écologique
- la rapidité d'intervention : le ballon étant généralement toujours gonflé la mise en œuvre ne demande que quelques minutes
- le coût, très faible car le système ne nécessite qu'une seule personne pour sa mise en œuvre, et le matériel nécessaire relativement peu important comparé à un prestataire équipé d'avion ou d’hélicoptère !

Imprimer

Nos actions

Écrit par webmaster. Posted in UFPA

Fort d'une quarantaine de membres tous professionnels de la photographie aérienne par ballon captif, l'UFPA est aujourd'hui une organisation incontournable dans le milieu des photographes aérostiers.

Ses actions se situent aussi bien dans le domaine de la réglementation aérienne en participant en tant que consultant à l'élaboration des textes qui régissent l'activité, que pour apporter au quotidien à tous ses membres une assistance juridique, technique, commerciale et logistique.

Le forum privé des membres est un lieu privilégié d'échanges : conseils, soutien technique, échange d'expérience, réseau commercial, veille technologique...

Depuis sa création, l’association permet de bénéficier de conditions négociées pour un approvisionnement en hélium, d’une assurance de groupe pour la couverture des risques en responsabilité civile (obligatoire).

Cette année avec l'arrivée de la nouvelle réglementation, l'UFPA a fait bénéficier ses membres d'une aide pour la mise en conformité (déclaration, dépôt de dossier, élaboration des manuels d'activités particulières) et les a tenus informés des ajustements du texte au fur et à mesure de la mise en application de l’arrêté. Pour compléter son action, l'association proposera en 2013, à l'ensemble de ses membres, une formation pour l'utilisation des cartes aéronautiques.

Enfin, grâce à son réseau national de photographes (tous membres professionnels, enregistrés et autorisés à exercer par les services de la DGAC*) l'UFPA dispose d'un photographe dans chaque région pouvant ainsi répondre à un marché, une demande de reportage de prises de vues aériennes sur l'ensemble du territoire français.

*direction générale de l'aviation civile

Imprimer

Historique de l'association

Écrit par webmaster. Posted in UFPA

L’UFPA est née en 2004 à l’initiative de quelques photographes aérostiers indépendants préoccupés par la reconnaissance de leur activité par l’Administration.

L’activité était alors en plein essor et de nombreux nouveaux opérateurs se lançaient dans l’aventure de la photo aérienne basse altitude.

A cette époque, les textes règlementaires étaient inadaptés à l’utilisation de petits aérostats captifs à usage photographique et les exploitants opéraient dans un flou juridique, certes avec bon sens pour la plupart, mais sans connaissance précise des règles de l’air.

En 2004, quelques incidents alertent les services de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). En 2005, un projet de circulaire est rédigé pour encadrer l’activité.

C’est dans ce contexte que l’UFPA fut créé. 

Cette circulaire a permis à tous les exploitants d’opérer en toute sécurité et dans toutes les régions avec une coordination efficace et réactive des services de la DGAC. 

En 2011, la DGAC enregistre un nombre croissant d’incidents survenus avec l’utilisation de drones utilises en travail aérien. Elle décide alors d’encadrer cette activité par de nouveaux textes réglementaires et souhaite y intègrer l’activité des ballons captifs utilisés en travail aérien (Arrêté du 10 Avril 2012) .

L’UFPA s’organise alors pour défendre la spécificité de la photo aérienne par ballon captif dont la moindre dangerosité est avérée. Le résultat est au rendez-vous : l ’arrêté prévoira une classe spécifique pour l’utilisation des ballons captifs (Classe C), et une plus grande facilité à l’obtention des autorisations nécessaires à l’exercice de la profession.

Ne démarrez pas votre activité sans support : Adhérez dès à présent à notre Association ! cliquez ici